Eh oui! Moins trois, comme ça! Sans faire exprès. Trois kilos, trois lourds, très lourds kilos qui viennent de s'envoler, sans y penser. Non, là, j'exagère. Au contraire, je ne pense qu'à ça. C'est même une obsession!
Mais sans régime, sans diète particulière. Rien qu'en y pensant tout le temps justement.

Lundi l'endocrino me dit que je progresse. Et la psy de l'hosto que je creuse ma tombe avec mes dents. Que je suis probablement déprimée. Et suidicaire. Je la hais cette bonne femme. Mais elle me veut du bien probablement puisque je ne suis pas maso et que je continue à aller la voir tous les 15 jours et à lui déballer consciencieusement mon intérieur pas toujours très reluisant.

Résultat des courses, cette semaine je suis restée dans le rayon bonbons d'un grand magasin pendant 10 minutes, sans chercher à résister, sans chercher à me tester, à regarder, à avoir envie mais sans plus et je me suis surprise, vraiment, à quitter le rayon sans rien emporter.
Et fière, mais fière!!!

Un autre jour, j'ai craché dans la poubelle ma dernière bouchée et j'ai laissé la valeur d'une cuiller à soupe de nourriture dans mon assiette.
Sinon j'ai mangé plein de choses bonnes. Des choses soi disant interdites. Mais avec Zermati, y a rien d'interdit.

Je reviens, très bientôt. Là, j'ai des impératifs familiaux assez sérieux qui, en d'autres temps, m'auraient fait me précipiter dans le frigo. Mais là non.
Magique je vous dis...

Quand même, trois kilos en mois dans la semaine, c'est énorme!!!!!!!!!!!!