Tous les matins, depuis quelques jours, avant même d'ouvrir les yeux, je me dis en moi-même "Pourvu que ça marche encore aujourd'hui"...

Pourvu que quoi marche me direz-vous? !!

Pourvu que mes peurs ne reviennent pas. Pourvu que je sois encore capable d'écouter ma faim. D'écouter mes sensations alimentaires.
Capable de ne plus répondre à mes émotions en me remplissant de nourriture.
La balance ce matin m'a dit de sa voix douce (mais non elle cause pas ma balance! c'est moi qui me parle gentiment!) que j'avais perdu 4 kilos 1/2. Il est important  ce demi kilo pour moi. Car il veut dire que tous ces restos des derniers jours, cette brioche, ce chocolat, tout ce que j'ai mangé, en toute conscience et avec faim et détermination a profité à mon corps mais ne m'a pas fait grossir.

Je ne me suis pas gavée de salade et de poisson vapeur.
J'ai mangé avec plaisir, en compagnie. J'ai accepté toutes les invitations.

J'ai fait taire mes craintes, de mon mieux. Je n'y arrive pas toujours. Mais je m'y efforce.
Et je me le dis et me le répète tous les jours : je suis très fière de moi !!!

Je n'ai pas acheté de bonbons depuis au moins trois semaines. J'ai cependant mangé des chocolats et des tas de trucs sucrés. Des desserts. Je me suis souvent resservie. Mais j'ai aussi souvent sauté des repas, le soir, quand j'avais encore sur l'estomac celui de midi.
Je pense que ça va aller mieux, avec le temps. Que je vais arriver à mieux me réguler. A faire des repas plus légers. A moins en sauter.

En attendant, ça marche. Et c'est bien.
Quatre kilos et demi, en trois semaines, sans régime, dans la joie et la bonne humeur!!!